Le Superclasico argentin disputé en finale de Copa Libertadores à Madrid a tenu toutes ses promesses. Une rencontre complètement folle qui s’est finalement jouée dans les prolongations et qui a été remportée par River Plate grâce, entre autre, à une frappe somptueuse de Juan Fernando Quintero (3-1).

Les supporters de River Plate n’auront pas fait le déplacement pour rien. Contraints de jouer en Europe une finale retour qu’ils auraient dû jouer chez eux, les joueurs de River Plate n’ont pas laissé les cironstances les écarter de leur objectif.

Pourtant, ça avait très mal commencé pour River Plate, mené par Boca Juniors suite à un but de Benedetto inscrit juste avant la pause. Mais l’équipe ‘visitée’ a commencé à inverser la situation grâce à l’égalisation de Lucas Pratto juste après l’heure de jeu.

Le vrai tournant du match, c’est l’exclusion de Barrios dans le temps additionnel. Contraint de jouer des prolongations à dix contre onze, Boca Juniors a craqué dans le money time sur une frappe surpuissante de Juan Fernando Quintero à la 110e minute de jeu. Le but de Gonzalo Martinez, inscrit dans les arrêts de jeu est venu confirmer ce succès.

La fête peut commencer, à Madrid comme à Buenos Aires, pour les supporters de River Plate qui remporte la quatrième Copa Libertadores de son histoire, contre le rival historique.