Crédit Immobilier

L’année 2019, et particulièrement le premier trimestre, a révélé un fait pour le moins enthousiasmant. Les taux de crédit immobilier ont atteint des niveaux record. C’est, du moins, ce qu’indiquent les chiffres présentés par l’Observatoire Crédit Logement CSA. Il faut donc croire que le moment est le plus propice pour la renégociation ou plus intéressant encore, le rachat des prêts immobiliers.

Des taux de crédit immobilier plus bas que jamais

L’Agence Nationale pour l’Information sur le Logement (ANIL) avait déclaré, à l’occasion de sa compilation trimestrielle des barèmes de crédits immobiliers, que les conditions d’emprunt dans le secteur de l’immobilier sont plus favorables que jamais.

Selon les explications de la même agence, cet état de choses est dû à la relative stabilité qu’on peut remarquer dans la politique monétaire européenne actuelle et à la baisse du taux des obligations de la France.

Une telle conjoncture fait le lit à des possibilités de rachat de crédit. En général, de telles opérations sont soumises à certaines conditions.

Les conditions pour faire racheter son prêt immobilier

Bien que les options de rachat soient toujours accessibles, la faisabilité d’un tel projet est assujettie à la réunion de certaines conditions.

En premier lieu, un rachat de crédit immobilier n’est possible que s’il est effectué dans le premier tiers de la durée du prêt. C’est, en effet, à ce moment que se font le remboursement d’intérêts, au détriment du capital du propriétaire.

Deuxièmement, dans le but de permettre la maximisation des économies réalisables, il faudra aussi que la différence entre le taux d’emprunt appliqué par la banque future et la banque actuelle soit comprise dans l’intervalle 0,7 et 1 %.

Troisièmement, pour limiter les risques de rejet de dossier par la banque, il faudra que le montant de l’emprunt ne soit pas inférieur à 75.000 euros.

D’incroyables gains à l’horizon

Selon les conditions de rachat précédemment décrites, les rachats de bien en 2019 apparaissent comme d’intelligentes opérations financières, surtout pour les biens acquis entre 2012 et 2015.

A titre illustratif, supposons que vous ayez souscrit à un prêt immobilier de 200.000 euros à un taux de 2,55 % sur une période de 20 ans en 2015. Ce prêt pourra être racheté à un taux moindre de 1,6 % en Avril 2019.

En clair, pour les propriétaires immobiliers c’est une rare aubaine, l’occasion de faire des économies substantielles sur le contrat de prêt immobilier.

Pourquoi faire un rachat de crédit maintenant ?

Face à l’endettement excessif de certains, le rachat de crédit semble être la solution miracle. En réalité, il est une vraie solution pour ceux qui se retrouvent dans des situations extrêmes. Il permet en effet aux débiteurs de payer leurs emprunts tout en continuant à subvenir à leurs besoins quotidiens et en pouvant vivre décemment. Le rachat de crédit consiste à cumuler tous les crédits contractés par une personne en un seul crédit dont le taux de remboursement est inférieur au taux de départ ou aux taux cumulés des différents emprunts effectués ; mais dont la durée de remboursement est plus longue.

De même, le rachat de crédit ramène la dette totale à une seule institution financière. En somme, le nouveau prêteur (banque, institution financière ou intermédiaire financier) rembourse immédiatement les dettes aux autres prêteurs. Il revient donc au débiteur de ne payer plus que cette seule dette à taux réduit et à durée plus longue. Pour l’obtenir, il est bien évidemment nécessaire de faire recours à un courtier en rachat de credit. Il existe 4 différents types de rachat de crédit. 

Le rachat locataire

 Ce type de rachat est disponible pour tout type de métiers et professions (employés, salariés, particuliers et autres). Il regroupe plusieurs crédits à la consommation à savoir : les prêts personnels, les crédits renouvelables, les prêts affectés à l’achat d’un bien ou d’un service, les prêts de travaux. Il inclut aussi des dettes comme les découverts bancaires, les retards de loyers et d’impôts et les dettes familiales. La durée maximum de remboursement d’un rachat locataire est de 10 ans. Il est appliqué au montant total compris entre 1 500€ et 100 000€. Passer cette somme, une dérogation est forcément nécessaire.

Le rachat de crédit immobilier

Le rachat de crédit immobilier regroupe les crédits immobiliers et les crédits à la consommation. Il intervient lorsque le montant de la dette restant est conséquent c’est-à-dire un minimum de 50 000€. Pour ce genre de crédits, le temps écoulé avant le rachat doit être inférieur au temps restant pour atteindre l’échéance antérieurement prévue. La nouvelle banque ou institution financière prélève dorénavant un taux fixe, défini en fonction des revenus du débiteur.

Le rachat de crédit professionnel

Ce type de rachat de crédit concerne les emprunts effectués par des entreprises et des chefs d’entreprises. Le rachat de crédit dans ce cas survient surtout quand le paiement des mensualités met en mal la santé financière de l’entreprise, quand le paiement de ces mensualités n’est carrément plus possible ou quand le paiement des mensualités en met en péril le développement de la dite société.

Le rachat de crédit par achat/vente à réméré

Ce type de rachat de crédit est particulier. Il permet au vendeur de céder un bien à un acheteur (banque, institution ou particuliers) tout en précisant dans le contrat que ce bien peut-être racheter par le vendeur contre la somme de vente plus quelques frais. Ainsi, le vendeur peut obtenir de l’argent pour payer sa dette mais récupérer son bien s’il réussit à se faire une bonne santé financière dans un délai défini de dans le contrat de vente.

Simulation Rachat de Crédit