La maladie de Kawasaki et la Covid-19 en 2021

photo cellule de sang

La maladie de Kawasaki, rare et très peu connue, l’est cependant devenue un peu plus avec la crise qui touche le monde entier depuis fin 2019, celle de la Covid 19. Mais quel est le lien entre ces deux maladies ? 

Qu’est-ce que la maladie de Kawasaki ?

Tout d’abord, il est important de savoir ce qu’est la maladie de Kawasaki décrite en 1967 par Tomisaku Kawasaki, d’où elle tient son nom. Cette maladie, plutôt rare, est ce que l’on appelle une vascularite. C’est-à-dire qu’elle se caractérise par l’inflammation des vaisseaux sanguins présents dans notre corps. Si une personne atteinte de cette maladie n’est pas traitée, cette dernière peut être victime d’un anévrisme, pouvant entraîner la mort. Rare chez l’adolescent et l’adulte, la maladie de Kawasaki est surtout présente chez les nourrissons et les enfants, avant que débute leur puberté. 

Quel est le lien entre la maladie de Kawasaki et la Covid-19 ?

Depuis le début de cette pandémie mondiale, et plus particulièrement entre le 1er mars 2020 et le 25 avril 2021, plusieurs cas, 501 pour être précis, de syndrome inflammatoires multisystémique pédiatriques, pouvant être reliés à la maladie de Kawasakie, dont 77% ayant un lien avec la Covid-19 ont été signalés. En effet, c’est le Royaume-Uni qui a en premier lancé l’alerte, après l’hospitalisation de douze enfants présentant tous les symptômes de la maladie de kawasaki, mais aussi ayant été testés positifs à la Covid-19. De plus, le célèbre hôpital pour enfants de Paris, l’hôpital Robert-Debré a par la suite réalisé une étude qui démontre que le pourcentage, par rapport aux quinze dernières années, d’enfants présentant la maladie de Kawasaki ou des symptômes très similaires, a augmenté de 500%. Une augmentation considérable. Ces deux évènements montrent clairement et précisément un lien entre cette maladie inflammatoire et la Covid-19.