Cdiscount

Le programme premium du site e-commerce avance à pas de géant

Cdiscount s’impose un peu plus chaque jour parmi les sites e-commerce qui comptent en Europe. La filiale du groupe Casino présidé par Jean Charles Naouri, vient de doubler le nombre d’abonnés à son programme premium « Cdiscount à volonté » en franchissant la barre des deux millions. Une avancée significative pour la plateforme de e-commerce numéro deux du marché français, qui veut aller encore plus vite.

 « Cdiscount à volonté », l’offre qui a séduit 2 millions d’abonnés

Lancé en avril 2014, « Cdiscount à volonté » est le plus jeune programme de fidélité des sites e-commerce français. Pourtant, il égale déjà les plus anciennes offres d’adhésion proposées par Fnac Darty.

Pour 29 € par an, l’abonnement premium de Cdiscount propose aux clients de bénéficier de la livraison express sur plus de 250 000 articles. Mais l’offre apporte aussi de nombreux avantages, comme des promotions exclusives réservées aux abonnés, des offres chez les partenaires Cdiscount et l’accès à plus de 200 titres de presse en ligne. Les abonnés peuvent également partager gratuitement leurs privilèges avec deux proches.

Malgré son succès grandissant, « Cdiscount à volonté » ne rattrape pas encore Amazon Prime, l’abonnement du géant américain accessible à 49 € par an.

Amazon, concurrent principal de Cdiscount

C’est bien Amazon, le e-commerce numéro un en France, qui est à l’origine de la stratégie de fidélisation des abonnements premium. Avec son programme Prime, le géant américain est pour le moment confortablement installé loin devant ses concurrents français.

Si Amazon communique rarement ses chiffres, Jeff Bezos, le fondateur du groupe, avait révélé en avril 2018 avoir dépassé les 100 millions d’abonnés à l’échelle mondiale. Née en 2005, l’offre Prime est désormais bien affirmée et joue un rôle majeur dans l’hégémonie de la firme.

Selon les chiffres de la Fevad (Fédération de l’e-commerce et de la vente à distance), 11 millions des e-acheteurs français seraient abonnés à l’un de ces programmes. La grande majorité aurait pour l’instant opté pour Prime d’Amazon.

La lutte féroce entre les géants de l’e-commerce

Du côté français, la résistance s’organise. Cdiscount a déjà lancé les « journées à volonté », une réponse directe au Prime Day d’Amazon. L’opération du géant américain connaît un succès immense au niveau mondial. Selon une déclaration de Perrine Ferrault aux Numériques, « le Prime Day 2018 a dépassé le Black Friday 2017 en chiffre d’affaires ». Cdiscount espère bien obtenir le même succès.